mode saas

Le mode SaaS, comment ça marche ?

Le mode SaaS (Software as a Service) est un concept assez récent qui permet aux entreprise de s’abonner à un logiciel à distance au lieu de les acquérir et de devoir les installer sur leur propre matériel informatique.

Nous profiterons de cet article pour présenter simplement en quoi consiste le mode SaaS, quels sont ses avantages et inconvénients ? Et ce qu’est le cloud computing.

Définition du mode SaaS

La gestion en mode SaaS permet à une entreprise de ne plus installer d’applications sur ses propres serveurs mais de s’abonner à des logiciels en ligne et de payer un prix qui variera en fonction de leurs utilisations effectives.

Fonctionnement en mode SaaS

En utilisant le mode SaaS, l’entreprise n’hébergera pas ses applications et ne stockera pas ses données en interne.

Il n’est donc pas nécessaire d’acquérir directement ces applications et posséder des serveurs pour les héberger. De plus, la maintenance et les mises à jour des applications seront gérées en externe par le prestataire.

Les utilisateurs de l’entreprise devront simplement disposer d’un ordinateur et des codes d’accès au service en ligne pour pouvoir travailler.

Les avantages du mode SaaS

La gestion en mode SaaS permet à une entreprise de bénéficier de nombreux avantages :

  • aucun logiciel à installer sur du matériel informatique de l’entreprise,
  • pas de données stockées en interne,
  • mise à jour des applications automatiques,
  • l’application peut être utilisée partout et n’importe quand : il suffit d’une simple connexion internet et d’un ordinateur,
  • la gestion en mode SaaS permet d’obtenir un niveau de sécurité généralement supérieur à la gestion en interne.

Les deux premiers avantages cités en recourant au mode SaaS permettent en plus à l’entreprise de réaliser des économies sur ces investissements en matériel informatique.

Le mode SaaS est un service, dont le coût constitue une charge immédiatement déductible du résultat de l’entreprise, alors qu’un investissement est déduit du résultat par le biais d’amortissements étalés sur plusieurs années.

Les inconvénients du mode SaaS

Le mode SaaS présente toutefois quelques inconvénients, dont les suivants :

  • l’entreprise est dépendante du prestataire qui lui fournit le service, ce dernier possédant les applications et hébergeant les données de l’entreprise. Que se passe-t-il si ce dernier vous fait défaut ? Dépose le bilan ? ou si un litige survient ?…
  • de plus, il sera alors difficile pour l’entreprise de changer de prestataire et de lui transférer les données,
  • pour les applications utilisées souvent par l’entreprise et par plusieurs utilisateurs, le coût du fonctionnement en mode SaaS peut être nettement supérieur à l’acquisition de l’application.

Les différences avec le cloud computing

Le mode SaaS et le cloud computing sont deux concepts qui se ressemblent mais qui ne signifient pas pour autant la même chose.

Le cloud computing (informatique dans les nuages) va permettre à l’entreprise de bénéficier d’une infrastructure informatique complète à distance pour utiliser des applications. Ce fonctionnement, basé sur la mutualisation des ressources, permet d’avoir des capacités illimitées (tant en matière de stockage que de bande passante).

Le mode SaaS consiste quant à lui uniquement à fournir un abonnement à une application via internet.

Le cloud computing est donc une notion beaucoup plus large que le SaaS, et englobe à la fois la mise à disposition, via internet, des 4 services suivants : Applications, stockage de données, exécution des applications et infrastructure.

Source : Le coin des entrepreneurs

POUR PLUS D’INFORMATIONS

CONTACTEZ-NOUS


Category:

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.